Wehubit finance cinq solutions numériques visant une agriculture climato-intelligente

Divider text here
©Afriscout
Le programme Wehubit d’Enabel a sélectionné cinq projets numériques visant une agriculture climato-intelligente. Le budget total des subsides octroyés s’élève à 1.748.630 euros. Les bénéficiaires retenus reproduiront leurs initiatives au Bénin, au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Sénégal et en Tanzanie.

Agriculture climato-intelligente

À l’échelle planétaire, l’agriculture doit faire face à un triple défi : accroître de façon durable la productivité, tout en réduisant et/ou éliminant les émissions de gaz à effet de serre, et en développant la résilience de l’agriculture face au changement climatique. Wehubit entend relever ces défis à travers un appui à la diffusion de produits ou services numériques qui offrent aux agriculteurs des outils permettant une agriculture climato-intelligente.

Bénéficiaires choisis

Deux projets seront mis en œuvre en Tanzanie : AfriScout, qui collabore avec des pasteurs massaïs, vise à améliorer la gestion climato-intelligente des zones arides du nord de la Tanzanie à travers l’accès et l’utilisation à plus grande échelle de l’application mobile AfriScout, qui fournit aux pasteurs des données exploitables sur les pâturages. Pour sa part, le projet Kilimo Trust vise à renforcer les petits riziculteurs en diffusant à plus grande échelle des services numériques de connaissances et d’informations, en combinaison avec la Sustainable Rice Platform d’ONU Environnement.

Le troisième projet, exécuté par la branche belge de Vétérinaires sans Frontières et Action Contre la Faim-Espagne, mettra en œuvre sa solution numérique au Bénin, au Burkina Faso et au Niger. Il vise à renforcer les mécanismes d’information traditionnels des pasteurs par l’utilisation des NTIC pour une transhumance apaisée au Sahel central.

Au Sénégal, Farm Radio International va aider trois radios sénégalaises, appréciées et respectées des agriculteurs, à développer et pérenniser des services de conseils numériques interactifs. Une attention toute particulière sera portée aux questions de genre. 

Le dernier bénéficiaire, TechnoServe, utilise pour sa part des drones au Bénin pour collecter des données relatives aux parcelles de production de noix de cajou. Vu l’impact de la croissance de la production de noix de cajou au Bénin sur des terres auparavant boisées, les données recueillies permettront l’analyse de la santé des parcelles, de même que de l’impact de la production sur la biodiversité et les plantations. 

« Nous aimerions souhaiter la bienvenue et féliciter nos nouveaux partenaires », déclare Arnaud Leclercq, Coordinateur de Wehubit. « Ces cinq projets ont été sélectionnés parmi 120 propositions, au terme d’un processus de sélection extrêmement compétitif. Ils offrent une large panoplie d’exemples illustrant la manière dont des outils numériques peuvent booster la résilience face au changement climatique. »

Wehubit

Lancé en 2018, le programme Wehubit appuie des projets qui visent à diffuser des solutions numériques existantes et à les déployer à plus grande échelle. Il recherche tout particulièrement des solutions qui peuvent être reproduites dans d’autres secteurs et régions, et qui ont déjà prouvé leur efficacité.

Wehubit gère des fonds octroyés par des investisseurs publics et privés qui entendent promouvoir des projets de développement numérique. Des subsides sont octroyés à des organisations sans but lucratif. Des appels à propositions thématiques sont régulièrement lancés sur le site web de Wehubit. 

Contact
Coordinateur du projet Arnaud Leclercq
arnaud.leclercq@enabel.be
 +32476920259 

RESTEZ INFORMÉ

Divider text here
Suivez nos actions ainsi que les dernières tendances 
en matière de coopération au développement.