La maîtrise durable de l’eau productive

Un projet «par la demande» permet une meilleure appropriation par la commune et les futurs usagers et bénéficiaires, et facilite une gouvernance inclusive.

  • Le partage des études et informations techniques avec les futurs usagers, du stade du diagnostic et de la faisabilité jusqu’à la réception des ouvrages, permet d’éviter des difficultés et rejets et encourage l’appropriation par les futurs gestionnaires.
  • La participation des futurs usagers au suivi du chantier leur permet de comprendre les difficultés et les enjeux des aménagements, ce qui peut faciliter son entretien et sa future maintenance.
  • Les ouvrages réalisés étant des biens publics de l’Etat, (dans le cas du Sénégal, propriété administrative du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural –MAER-), la gestion, qui doit être de proximité, devrait être de la responsabilité de la commune par le biais d’une concession. 
  • Une gouvernance démocratique et inclusive est un atout fondamental pour la durabilité de l’ouvrage et de son usage, elle doit être matérialisée par une convention de vallée ou un plan d’aménagement du site qui définit les divers éléments de gestion de la vallée.
  • La collecte des redevances est un acte fondamental pour la durabilité de l’eau productive
Publication Details