Actualités

13 mai 2022

La ministre Kitir lance le nouveau programme de coopération bilatérale avec la Palestine

“Si les jeunes vont de l’avant, la Palestine aura un avenir”

Ramallah, Palestine | La ministre de la Coopération au développement et de la Politique des grandes villes, Meryame Kitir a lancé ce jeudi 12 mai le nouveau programme de coopération bilatérale. Pour l’occasion, la ministre Kitir a été reçue officiellement à Ramallah par le Premier ministre palestinien Shtayyeh. Pour les cinq prochaines années, la ministre mettra l’accent sur deux priorités : le renforcement des jeunes et l’écologisation des Territoires palestiniens occupés.

« Avec ce nouveau programme de coopération, nous investissons dans les jeunes pour qu’ils puissent construire leur propre avenir. Chaque enfant mérite de grandir dans un environnement vert et sain et devrait avoir toutes les chances de progresser par l’éducation et l’emploi. »

Renforcer les jeunes

La ministre Kitir opte résolument pour le renforcement des jeunes dans le nouveau programme de coopération bilatérale 2022-2026. Le chômage des jeunes dans les Territoires palestiniens occupés est très élevé. Pas moins de 40 % des jeunes âgés de 18 à 29 ans sont au chômage, tandis que 70 % de la population palestinienne a moins de 30 ans. Selon la ministre Kitir, « ces jeunes ont besoin de perspectives pour pouvoir prendre leur vie en main. C’est pourquoi nous investissons dans l’éducation, l’emploi et l’esprit d’entreprise des jeunes. Une bonne éducation et un bon emploi forment la base pour pouvoir réussir dans la vie. »

Par l’intermédiaire de l’agence d’exécution belge Enabel, la ministre Kitir se concentrera donc sur la construction et la rénovation d’écoles. Deux nouvelles écoles seront construites à Gaza, une à Jérusalem-Est, et cinq écoles seront élargies ou rénovées. Elle investira également dans la formation professionnelle et la formation débouchant sur l’emploi. « Afin de renforcer les jeunes nous voulons investir dans une éducation de qualité et de bonnes écoles, mais aussi nous assurer qu’ils trouvent un emploi par la suite. La formation professionnelle donne aux jeunes les compétences techniques dont ils ont besoin pour entrer sur le marché du travail. Le travail est toujours la meilleure garantie pour les jeunes d’avancer. »

Au total 2300 jeunes Palestiniens auront accès à une formation professionnelle qui devra déboucher sur un emploi pour au moins 1800 parmi eux. Outre l’éducation et l’emploi, la ministre soutient également des projets de jeunes entrepreneurs dans les Territoire palestiniens occupés. « Cela donne à de nombreuses jeunes femmes la possibilité de créer leur propre entreprise et de faire leurs propres choix pour l’avenir. » Le programme de coopération stipule que la moitié des jeunes bénéficiaires doivent être des femmes.

Un cadre de vie plus sain grâce à l’écologisation

L’écologisation est le deuxième pilier du nouveau programme présenté par la ministre Kitir. L’environnement écologique dans les Territoires palestiniens occupés souffre énormément des déchets non gérés et de la pollution. En conséquence, les enfants vivent souvent dans des conditions insalubres. « En investissant dans le recyclage et la gestion des déchets, les enfants peuvent grandir dans un environnement sain. Les enfants ont besoin d’espaces verts et non pas de camps en béton pour jouer. Ces projets créeront également des emplois verts et donneront aux jeunes Palestiniens la possibilité de contribuer à l’amélioration de leur environnement tout entier. »
Ce focus sur l’écologie se poursuivra également dans la construction des écoles où la protection de l’environnement et du climat seront des thèmes importants. En construisant des écoles de manière écologique et durable, les jeunes pourront aller à des écoles de meilleure qualité et grandir dans un environnement sain.

La ministre Kitir fera appel à l’agence de développement belge Enabel pour la mise en œuvre des projets dans le cadre du nouveau programme de coopération à Gaza, à Jérusalem-Est et en Cisjordanie. Pour la première fois, il existe également un programme à part entière pour Gaza car la situation s’y est rapidement détériorée ces dernières années. Gaza est l’une des zones les plus densément peuplées au monde, avec un taux de chômage des jeunes de plus de 60 %. La ministre Kitir mettra donc l’accent sur le renforcement des jeunes. En outre, la ministre prévoit des projets de gestion des déchets pour convertir des déchetteries en espaces verts à Gaza, afin que la vie y soit plus vivable. La ministre Kitir : « Quelle que soit la difficulté de la situation, la vie ne devrait jamais être désespérée. Les jeunes devraient toujours être en mesure de construire l’avenir. C’est pourquoi je choisis de renforcer les jeunes et les jeunes femmes de Gaza à travers la formation professionnelle et l’entrepreneuriat. Si les jeunes vont de l’avant, la Palestine aura un avenir. »

 

Communiqué de presse du ministère des affaires étrangères et de la coopération au développement

Autres actualités et ressources

Actualités

16 novembre 2022

Es-tu le prochain talent que nous recherchons ?

Bien t'informer avant de postuler au Programme Junior. La période pour postuler est élargie jusqu'au dimanche 20 novembre à minuit.

En savoir plus

Actualités

15 novembre 2022

COP27 : les jeunes du Sahel veulent participer à la définition de l’agenda du changement climatique

Huit jeunes originaires de quatre pays du Sahel (Burkina Faso, Niger, Mali et Sénégal) prennent part au Sommet sur le climat en Égypte. Le mercredi 16 novembre, ils et elles viendront témoigner de ce que signifie le changement climatique pour eux et elles, à l’occasion d’un débat organisé par l’Agence belge de développement Enabel sous l’intitulé Youth Setting the Climate Agenda - National, Regional, and Global Action.

En savoir plus

panneaux photovoltaïques au maroc Actualités

10 novembre 2022

L’énergie solaire pour la lutte contre le réchauffement climatique

La région oasienne du sud-est marocain est en proie au changement climatique. Pour y faire face, et soutenir les entreprises de la filière dattes dans la région, Enabel a appuyé l’installation de systèmes d’énergie solaire.

En savoir plus

two young men looking at data on a laptop Actualités

07 novembre 2022

Financement du climat : la Wallonie et la Région de Bruxelles Capitale débloquent 6 millions pour des projets Enabel

La Région de Bruxelles-Capitale et la Région wallonne signent des conventions de financement complémentaires pour plusieurs projets climatiques de la coopération gouvernementale belge, mis en œuvre par Enabel.

En savoir plus

Actualités

06 novembre 2022

Programme Junior – A la recherche de jeunes talents !

Depuis le 2 novembre, 14 nouveaux postes vacants dans différents secteurs sont ouverts aux jeunes talents de nationalité européenne. Ils auront l'occasion de travailler dans un projet de l'agence Enabel elle-même, ou de travailler dans une organisation non gouvernementale telle que Broederlijk Delen, Kiyo ou Îles de Paix.

En savoir plus

Actualités

28 octobre 2022

Interview avec Sacha, Expert Junior pour Autre Terre au Burkina Faso

Sacha a été le tout premier Expert Junior à travailler avec notre nouveau partenaire Autre Terre. En tant qu'Expert Junior Synergies, Suivi et Evaluation, Sacha a contribué au programme SIA à Ouagadougou. Lisez l'interview.

En savoir plus

Restez informé·es

Suivez nos actions ainsi que les dernières tendances en matière de coopération au développement.

Newsletter Fr

Consent(Nécessaire)